Parution – « Religion, modernité et temporalité : une sociologie du bouddhisme chan contemporain » de Ji Zhe

Religion, modernité et temporalité : une sociologie du bouddhisme chan contemporain de Ji Zhe, maître de conférences à l’Inalco et membre de l’équipe ASIEs, vient de paraître aux éditions du CNRS.

 

ji-converture-1ere

 

 

A partir de données récoltées auprès de trois organisations chan (zen), toutes fondées dans les années 1980 mais situées respectivement en Chine populaire, à Taïwan et en France, ce livre reprend la question de la modernité religieuse sous l’angle spécifique de ses rapports à la temporalité. Dans un va-et-vient subtil entre le Temple Chan Bailin reconstruit sous le régime post-maoïste, la Société Chan Moderne fondée à Taipei dans un environnement urbain, et le Village des Pruniers, centre bouddhique international installé en Dordogne, l’ouvrage montre comment ces acteurs bouddhistes négocient des ajustements entre une temporalité moderne, à la fois réflexive, tournée vers le futur et encline au changement accéléré, et une temporalité religieuse renvoyant essentiellement à un impératif de continuité. Les réformes à l’œuvre sont ainsi analysées selon quatre dimensions : réinterprétation des lignées spirituelles, reformulation des doctrines, réorganisation des pratiques collectives et reconfiguration des rapports d’autorité.

 

 

Informations et commandes sur le site CNRS Editions

Références : JI Zhe, Religion, modernité et temporalité : une sociologie du bouddhisme chan contemporain, Paris : CNRS Editions, 2016, 348p.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *