Parution – « Les petits carrés blancs et le roman en langue vulgaire : un youxi pin 游戲品 » par Vincent Durand-Dastès

Le dernier numéro d’Impressions d’Extrême-Orient (IDEO), « Censures et littératures d’Asie », contient un article de Vincent Durand-Dastès, professeur à l’inalco et membre de l’équipe ASIEs, intitulé : « Les petits carrés blancs et le roman en langue vulgaire : un youxi pin 游戲品 ».

Pour son sixième numéro, Impressions d’Extrême-Orient se penche sur les différentes manières dont les littératures d’Asie ont affronté et continuent d’affronter toutes sortes de censures (politique, morale et commerciale), et la réponse, toujours inventive que les auteurs, les éditeurs, voire même les traducteurs, ont apporté pour surmonter les contraintes que leur imposait leur époque.

Texte intégral de l’article à retrouver sur le site d’IDEO (Réf : Vincent Durand-Dastès, « Les petits carrés blancs et le roman en langue vulgaire : un youxi pin 游戲品 », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 6 |  2016, mis en ligne le 02 décembre 2016, Consulté le 26 janvier 2017. URL : http://ideo.revues.org/481)

 

duranddastescarreblancs

(Couverture du Sanzijing shi pianren jing 三字經是騙人經 (Le Classique en phrases de trois caractères est un classique mensongé) paru en 1974, pendant la Révolution culturelle, aux Editions du Peuple (Renmin chubanshe) de Shanghaï et qui, en 104 pages assassines, dénonce ce que le Comité éditorial ouvrier de l’unité de travail de la cinquième aciérie de Shanghai considérait alors comme une suite d’inepties pour tromper le Peuple diffusée par le Classique en trois caractères (Sanzijing 三字經), ouvrage confucéen datant de la dynastie des Song du Sud.)

Table des matières :

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *