« Narrativités »: deux jours en Asie [compte-rendu]

Cécile Boulaire, maître de conférence à l’Université François Rabelais et spécialiste de la littérature jeunesse, propose sur son carnet de recherche Album ’50’ un très riche compte-rendu du colloque « Narrativités : paroles, textes, images » qui s’est tenu les 25 et 26 novembre derniers au Pôle des langues et civilisations. L’opportunité de découvrir les réflexions qu’ont pu inspirer, chez une chercheuse travaillant sur l’histoire et l’esthétique de l’album pour enfants en France, les travaux de spécialistes de l’Asie. Est-il besoin de rappeler la richesse des rencontres interdisciplinaires et aréales?

À moi qui ne connais rien à l’Asie, [cette journée] ouvre des perspectives absolument vertigineuses, évidemment, sur des cultures iconographiques à découvrir. Par effet de miroir, si tant est que j’aie encore la capacité de réfléchir après une immersion d’une telle densité, elle m’invite à réfléchir à mes propres schèmes d’analyse des récits iconotextuels de l’album pour enfants. Peut-être le point commun de toutes ces présentations passionnantes est-il, finalement, le constat de la faible narrativité de l’image prise isolément, c’est-à-dire seule-comme-image, et/ou seule-sans-texte.

Pour lire le compte-rendu dans son intégralité : c’est ici.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *