Charlotte Marchina

Chercheure associée

Institution(s) de rattachement : Inalco

Laboratoire(s) de rattachement : ASIEs, Laboratoire d’anthropologie sociale (UMR 7130)

Thématiques de recherches : pastoralisme nomade, relations homme-animal, SIG, Mongols halh, Bouriates.

Charlotte Marchina a soutenu sa thèse de doctorat en décembre 2015, sur le sujet Faire communauté. Étude comparative sur les relations entre l’homme et l’animal chez les éleveurs mongols, sous la direction de Jacques Legrand (INALCO) et Charles Stépanoff (EPHE)

Page(s) personnelle(s) : Page Academia

Contact : charlotte.marchina@gmail.com, charlotte.marchina@inalco.fr

Publications :

Articles dans des revues avec comité de lecture :

– Ch. Stépanoff, Ch. Marchina, C. Fossier, N. Bureau, 2017, « Animal Autonomy and Intermittent Coexistences: North Asian Modes of Herding », Current Anthropology 58 (1): 57-81.

Articles dans des ouvrages collectifs avec comité de lecture :

– Ch. Marchina, 2016, « ‘Follow the Horse’ : The Complexities of Collaboration between the Lasso-pole Horse (uurgach mor’) and his Rider among Mongolian Horse Herders », in D. Davis & A. Maurstad (eds.), The Meaning of Horses : Biosocial Encounters, London, New York : Routledge, pp. 102-114.

– In Ch. Stépanoff, C. Ferret, G. Lacaze, J. Thorez (eds.), 2013, Nomadismes d’Asie centrale et septentrionale, Paris : Armand Colin :

– Ch. Marchina, « Le pastoralisme de Mongolie » (pp.43-47).

– G. Lacaze & Ch. Marchina, « Les zud, grandes catastrophes du pastoralisme des steppes » (pp.48-49).

– Ch. Marchina, « L’élevage mongol à plusieurs espèces » (pp.172-175).

– C. Ferret & Ch. Marchina, « Le chameau en Asie intérieure » (pp.182-183).

– Ch. Marchina, « Le cheval, compagnon de travail des pasteurs mongols » (pp.203-205).

– Ch. Marchina, « La lente décollectivisation chez les Bouriates d’Aga, Russie » (pp.248-250).

 

Actes de colloques internationaux :

– C. Fossier & Ch. Marchina, 2014, « Study of Human-Animal Interactions in Siberian Pastoral Systems via GIS (Geographic Information Systems), in D. Arzyutov & V. Davydov (eds.), Grani social’nogo : antropologicheskie perspektivy issledovanija social’nyh otnoshenij i kul’tury (Sibirskij sbornik 4), Saint-Pétersbourg : Kunstkamera, pp.613-625.

 

Comptes-rendus :

– Ch. Marchina, 2015, Compte-rendu de I. Bianquis & P. Pesteil (eds.), Déprise et emprise du rural. Regards croisés sur les dynamiques sociales, Corte : Stamperia Sammarcelli, Università di Corsica, 2013, 198 p., Études Mongoles et Sibériennes, Centrasiatiques et Tibétaines, 46.

– Ch. Marchina & L. Nikolov, 2011, Compte-rendu de L. Gardelle, Pasteurs nomades de Mongolie: des sociétés nomades et des États, Paris, Buchet-Chastel : Écologie, 2010, 188p., Études Mongoles et Sibériennes, Centrasiatiques et Tibétaines, 42.

– Ch. Marchina, 2010, Compte-rendu de C. Ferret, Une civilisation du cheval. Les usages de l’équidé de la steppe à la taïga, Paris : Belin, 350p., 2010. Cahiers du monde russe, 54 (10), pp.830-833.

Valorisation de la recherche :

– Dans Le CNRS en Chine. La vie des laboratoires, n°13, 2013 :

– R. Blanchier & Ch. Marchina, « La coopération franco-mongole en sciences humaines et sociales » (p.36).

– Ch. Marchina, « Rapport de mission : le pastoralisme mongol » (p.37).

 

Traduction de textes scientifiques :

– Ch. Marchina & Ch. Stépanoff, Traduction du russe de l’article « ‘Épîtres’ altaïennes : histoire et vie des textes du mouvement religieux Ak jaŋ » de D. Arzyutov, dans Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, 45, 2014.

– Ch. Marchina & Ch. Stépanoff, Traduction du russe des articles suivants de l’ouvrage Nomadismes d’Asie centrale et septentrionale (dir. Ch. Stépanoff, C. Ferret, G. Lacaze, J. Thorez, Paris : Armand Colin, 288 p.), 2013 :

– « Naviguer dans la toundra » d’Andreï Golovnev (pp.68-71).

– « Le calendrier sonore des nomades touvas » de Valentina Suzukeï (pp.156-158).