Une robe de papier pour Xue Tao

Vincent Durand-Dastès et Valérie Lavoix ont coordonné l’ouvrage Une robe de papier pour Xue Tao, une petite anthologie de textes littéraires chinois inédits, de natures et d’époques variées, qui sort cette semaine chez un jeune éditeur, Espaces et Signes. On trouvera les références de cet ouvrage à cette adresse

978-2-9535965-3-3_RVB_medium » Xue Tao, courtisane et poétesse chinoise, vécut à Chengdu, dans le centre de la Chine, au début du IXsiècle, sous la dynastie des Tang. Elle est restée célèbre pour avoir aussi bien su chanter l’amour que confectionner elle-même le papier coloré sur lequel elle écrivait. À cette figure presque mythique, il convenait d’offrir un vêtement de fantaisie : c’est ce que se sont efforcés de réaliser les auteurs ici réunis en proposant des traductions inédites de textes choisis de la littérature chinoise. On trouvera des poèmes médiévaux, modernes ou contemporains, mais aussi des histoires d’immortels, de religieux excentriques et de bandits. On rencontrera un esprit-serpent, deux philosophes, une actrice d’opéra Kunqu, des lettrés en goguette au bord de la mer et un bestiaire pour le moins bigarré… » 

De nombreux « anciens » de l’Inalco leur ont fait l’amitié de participer à cette anthologie. Parmi eux, Catherine Despeux et Jacques Pimpaneau. Ce dernier, qui transmit sa passion de la littérature chinoise à des générations d’étudiants de l’Inalco, publie simultanément, chez le même éditeur, un recueil d’histoires d’amours cruelles inspirées des récits chinois anciens : Chroniques sanglantes de Chinoises amoureuses.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.