Mémoires illustrés sur la famine dans la Chine impériale tardive

Alice Bianchi, qui a récemment soutenu sa thèse à l’Inalco (Mendiants et personnages de rue dans la peinture chinoise des Ming et des Qing) nous parler, le vendredi 12 juin, des mémoires illustrés sur la famine dans la Chine impériale tardive. La conférence aura lieu à l’Inalco, à 16h, en salle 3.05. 

« Cette présentation portera sur un genre pictural méconnu, celui des Liumin tu 流民圖 (images d’errants, de réfugiés, de mendiants, selon le contexte). Cette tradition se rattache à l’œuvre de Zheng Xia 鄭俠 (1041-1119), qui soumit au trône un mémoire accompagné d’une peinture représentant les victimes d’une famine, pour demander des secours et dénoncer l’origine politique de la crise. Après avoir reconstitué les circonstances qui amenèrent ce fonctionnaire à réaliser son Liumin tu et à le soumettre à l’empereur, nous nous intéresserons à sa postérité directe : les mémoires illustrés, produits à partir de l’époque Ming par des fonctionnaires ou des notables pour attirer l’attention sur les misères endurées par les populations victimes de calamités naturelles ou des ravages de la guerre. À travers l’analyse de quelques exemples choisis, nous nous interrogerons sur les modalités de réalisation et de transmission de ces documents profondément politiques et s’attaquant à des problèmes de gouvernement dramatiques et immédiats. Les cas introduits, complétés par d’autres exemples de peintures réalisées en dehors de tout contexte administratif durant l’époque impériale tardive et dans la Chine du XXe siècle et du XXIe siècle, nous permettront également de réfléchir à des questions plus générales concernant les différentes fonctions (politiques, sociales, etc.) que l’on pouvait prêter à ces œuvres ». (Présentation rédigée par Alice Bianchi pour l’affiche de la conférence).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.